Prix au m² d'une charpente de toit en bois, traditionnelle ou lamellé-collé

Traditionnellement en bois, la charpente de toit est l’ossature de la toiture, sur laquelle repose la couverture de toit.

 

charpente

Qu'est-ce qu'une charpente traditionnelle ?

Les charpentes sont généralement en bois. Ecologique et esthétique, le bois est un excellent isolant thermique. Il peut s’adapter à des exigences très diffèrentes, grâce à un large choix d'essences.

Les charpentes à chevrons sont constituées de pièces de bois posées parallèlement à la pente du toit et reliées entre elles par des planches clouées suivant la longueur du toit. Elles permettent une bonne isolation thermique, mais supportent difficilement les charges élevées, et rendent les combles moins spacieux.

Les charpentes industrielles sont des charpentes préfabriquées, peu onéreuses et faciles à installer, mais qui ne permettent pas d’aménager les combles.

La charpente traditionnelle en bois

La charpente traditionnelle est réalisée suivant des techniques ancestrales qui se sont modernisées avec le temps. Ce sont des charpentes durables, solides et esthétiques.

La charpente traditionnelle est celle que l'on trouve généralement dans les maisons anciennes. Ses avantages sont différents en fonction de l'inclinaison de la toiture (faible pente pour le midi de la France et forte pente pour les régions de montagne et du nord de la France).

Les charpentes traditionnelles dégagent de l'espace dans les combles si la pente du toit est assez importante.

L'avantage principal de la charpente traditionnelle est de laisser l'espace libre et d'utiliser tout le volume pour aménager des pièces.

La charpente traditionnelle est plus longue à mettre en place que la charpente fermette. Elle nécessite davantage de bois, car elle utilise un plancher pour le plafond.

Atouts et inconvénients des charpentes traditionnelles en bois

Avantages :

  • esthétisme de la charpente
  • possibilité de modifier le cloisonnement intérieur
  • surface totale du grenier habitable

Désavantages :

  • si la charpente est construite sur chantier, sa réalisation est longue (mais actuellement, de plus en plus de charpentes traditionnelles sont aussi préfabriquées en atelier)
  • utilisation de sections importantes

La charpente en lamellé-collé

La technique de la charpente en lamellé-collé se base sur des équarrissages à partir de lamelle de bois de faible section, collées entre elles.

Généralement ce type de charpentes concerne :

  • Les bâtiments à usage public
  • Les bâtiments de grande portée
  • Les bâtiments à usage dangereux (teinturier, chimique...)

Les constructions de charpentes en lamellé-collé possèdent une grande résistance au feu. Les arcs de ces charpentes sont élaborés par collage à contrefil et contre-ceur de pièces de bois, de façon à répartir le travail du lamellé-collé sur toute la pièce.

Prix des charpentes traditionnelles

Les charpentes traditionnelles sont en principe réalisées entièrement à la main, sans assistance informatique.

Une charpente traditionnelle coûte entre 60 et 90 € le m².

La charpente traditionnelle est égalemnent dénommée charpente classique ou en A.

Normes et réglementations sur les charpentes

Les travaux de charpente ne s’improvisent pas, la qualité et la solidité de la structure du bâtiment ainsi que la sécurité de ses occupants sont en jeux. En termes de réglementation, les obligations légales sont nombreuses, et notamment :

  • S’assurer de la présence ou la mise en place d’un pare vapeur et du respect de la lame d’air pour que le bois puisse « respirer » ;
  • Posséder les autorisations de la mairie pour tous travaux « extérieurs » de modifications de charpente, la structure du bâtiment et l’agencement souhaité ;
  • Définir exactement le projet à l’aide de plans ;
  • Respecter les techniques et étapes de construction décrits dans le DTU (Document Techniques Unifiés).

Les différents matériaux des charpentes : bois, métal et béton

Les charpentes sont le plus souvent en bois, matériau de construction par excellence. Elles peuvent également être en métal, voire en béton.

Types de charpentes : charpente traditionnelle vs charpente à fermettes

Il existe trois principaux types de charpentes : la charpente traditionnelle, les fermettes et les charpentes en lamellé-collé.

 

Les charpentes en bois, metalliques et en béton permettent généralement l’aménagement des combles.

Pour aller plus loin

L'assemblage des liteaux, longues planches de bois placées en quadrillage sous la toiture, permet de garantir l’intégrité de la couverture.

Le bastaing et le madrier sont des pièces de bois servant à réaliser la structures des charpentes.